LE BLOG BOUGER LA VIE

Manuel SPERLING

Manuel SPERLING

Le Blog de Bouger La Vie

Pour en savoir plus sur l'Evolution de Conscience
et les découvertes scientifiques de demain sur l'Humain

Le blog de Bouger La Vie se propose d’unifier science et conscience.

D’une certaine manière, nous allons concilier destin arbitraire et libre-arbitre.
Nous souhaitons montrer qu’il est possible de sortir des sentiers battus et de sa zone de confort en toute sécurité. Il suffit d’être ouvert et réceptif.

Les recherches de la science de pointe correspondent souvent à une redécouverte de la sagesse ancestrale millénaire.

Nous développons ici des sujets liés aux sciences et aux recherches d’avant-garde.

Le phénomène de guérison spirituelle est celui qui nous passionne par le biais de la communication et de la réinformation cellulaire spontanée.

Nous développons, améliorons et enseignons deux méthodes de thérapie quantique M2P Champ Informationnel et Naturoquantique.

Les sciences cognitives dites neurosciences feront l’objet d’une thématique. L’imagerie cérébrale permet des découvertes qui pourraient changer notre regard sur le cerveau.

L’épigénétique ouvre les portes d’horizons insoupçonnés pour envisager des remises à zéro aux paramètres d’usine. C’est un espoir certain pour s’affranchir des mémoires cellulaires encombrantes.

Nous traiterons aussi des énergies libres qui affranchiront l’humain de la servitude et de la pollution.

Le blog bouger La Vie s’intéressera aussi à des formes d’anatomie inédites qui ne sont pas enseignées par les manuels scolaires: Les champs morphiques, les biophotons, le rôle insoupçonné de l’eau dans le corps.

D’autres articles et thématiques viendront régulièrement s’ajouter pour vous permettre d’exercer votre discernement sur le potentiel insoupçonné de l’être humain et vous l’approprier à votre tour.

Pour résumer de manière poétique notre projet, voici ces quelques lignes empruntées à Placide Gaboury (1928-2012), essayiste canadien et artiste professionnel

« On ne détruit pas les ténèbres en luttant contre elles, mais en allumant la lumière.

On ne détruit pas le mal en luttant contre lui, mais en faisant le bien.

On ne détruit pas la haine ou la peur en s’acharnant contre elles,

mais en laissant monter la tendresse amour.

C’est en allant vers l’est que l’on s’éloigne de l’ouest.

C’est en allant vers plus de vie qu’on dépasse la mort.


C’est en allant vers ce qui dure qu’on est libre de ce qui ne dure pas »