La Technologie Keshe

Il s’agit d’une découverte de l’ingénieur nucléaire et chercheur de niveau international, Mehran Tavakoli Keshe né en 1958 et d’origine iranienne, formé à Londres et dont la fondation est établie aux Pays-Bas.
Après quarante ans de recherches, Mehran Keshe, a réussi en tant qu’ingénieur nucléaire à percer et à démystifier les secrets de la création de la matière.
Selon lui, la théorie du Big Bang est une pure fantaisie.
Il affirme avoir mis au point un réacteur à plasma spécial qui permet la manipulation de champs magnétiques et gravitationnels pour produire le mouvement. Ses recherches permettent d’envisager différents Champs d’application.

Contact Ateliers de fabrication: Violaine & Roland
violaine.ratouis@gmail.com 

LA FORCE IMPLOSIVE ET LA FORCE EXPLOSIVE

Ce sont deux mondes différents, ne fonctionnant pas dans le même temps et avec les mêmes lois.
Notre civilisation depuis des millénaires a choisi LA FORCE EXPLOSIVE

Elle est régie par les forces thermodynamiques.

C’est le feu, la chaleur, la température, l’entropie est également la dissociation de la matière se dissipant d’énergie.
C’est la mort biologique, la dissipation de la vie, c’est l’énergie gravitationnelle, la pesanteur, la friction et le bruit, la pression croissante avant l’explosion ainsi que la fission de l’atome et ses radiations.

Cette force, casse, brûle, disperse et divise (le diable). Elle est centrifuge, elle part du centre, détruit l’unité, elle sépare, elle se perd à partir de son point d’origine et disparaît en une infinité de parties.

Cette énergie “gaspille” et la force et les systèmes qui en sont issus ont un rendement faible, sous unitaire.
Un moteur à explosion consomme seulement 30 à 40 % de l’énergie potentielle du carburant utilisé.

Elle exige beaucoup de travail, un effort énorme et génère une pollution.
C’est la loi du plus grand effort. Elle génère le chaos.

L’homme travaille à la sueur de son front.

LA FORCE IMPLOSIVE, c’est exactement l’inverse.
C’est la force du vortex, c’est la fusion froide, la pression est négative.

Une énergie apparaît par un effet d’aspiration et de succion, la température est froide, elle est silencieuse, il y a une absence de friction et de frottement.

Cette énergie est « lévitationnelle », l’idée gravite la matière et la met en état d’apesanteur.

C’est une énergie centripète, elle ramène vers le centre, vers l’unité.

Les systèmes qui en sont issus sont « surunitaires », c’est-à-dire qu’ils produisent plus d’énergie qu’il en est nécessaire pour les faire fonctionner.

Elle est produite indéfiniment.

La force implosive appelée aussi énergie libre, réunifie. Elle est néguentropique, c’est-à-dire qu’elle organise, qu’elle structure.

C’est la génèse de la vie et de son fonctionnement.

La circulation de la sève dans le règne végétal utilise ce principe.

L’intelligence constructive de la vie utilise le système implosif, fait la loi et le chemin du moindre effort et celui de l’harmonie.

Il y a toujours une économie d’efforts, il s’agit de faire moins mais d’accomplir plus.
C’est la loi du lâcher-prise, de la non résistance, de la douceur, de l’échange, de l’abandon et du don.

Si elle avait eu la sagesse de la reconnaître et de l’exploiter, l’humanité aurait pu construire une forme de civilisation autour de cette force implosive.

Des civilisations anciennes disparues savaient vraisemblablement l’utiliser.
Ici et là, apparaissent dans les recherches géologiques, des artefacts provenant de ces civilisations oubliées, posant aux archéologues des questions gênantes.

Cette force implosive n’exigeait pas cette quincaillerie et ses prothèses technologiques lourdes, nécessaires à une civilisation dominée par la force explosive, infirmes et ignorantes telles que la nôtre.

C’est la raison pour laquelle peu de traces et de vestiges de ces civilisations disparues sont retrouvées.

Si la manifestation de la force implosive est physique, son origine est métaphysique.
C’est la traduction énergétique de la pensée de la création dans notre monde physique.
Elle en porte le sens et la finalité. Elle mène vers la connaissance de soi, elle transmute la matière en conscience.
Elle représente la force de la vie, sa permanence et son immanence.

C’est une force issue des dimensions du temps et non de celles de l’espace.

Ses lois ne sont pas encore quantifiées et expliquées et elles sont pourtant à la source de la genèse du monde matériel de la vie physique.

Elle est discrète, silencieuse, elle ne s’impose pas, elle agit et  construit à l’inverse de la force explosive qui n’est qu’un sous-produit, une force résiduelle matérielle et destructrice.

Il faut savoir alors qu’on se pose la question de l’utilisation de l’énergie nucléaire et de celle des énergies fossiles épuisables, énergie explosive qu’il y a d’autres systèmes d’énergie, surunitaires produisant plus d’énergie qu’ils n’en consomment.

La plupart fonctionnent avec l’eau des systèmes magnétiques. L’eau est en l’énergie du futur tout comme l’est la technologie Keshe.

TOUS LES HORIZONS POSSIBLES DE LA TECHNOLOGIE KESHE

La dépollution
La dépollution de l'eau, de l'air, de la terre même en cas de contamination active voire de radiation nucléaire....
Agriculture
Amélioration naturelle des rendements sans engrais, ni pesticide ...
Les transports et l'espace
Dans l’univers, par le champ magnétique passif, les planètes sont constamment en mouvement et tournent sur leur axe.
Cette technologie exploite le magnétisme et la gravité pour permettre de voyager partout dans le système solaire et
au-delà à des vitesses vertigineuses sans utiliser un gramme de carburant.
Abaissement de la consommation électrique
Il pourrait être envisagé rapidement une énergie aussi libre et gratuite que l'air... Le Magrav utilise et modifie progressivement l'installation électrique de la maison pour s'en servir comme antenne et récupère ainsi l'énergie du plasma
Applications pour l'informatique
Mehran Keshe a pu développer des hyper-conducteurs (nano-conducteurs) présentant une résistance égale au zéro absolu, et cela également à température ambiante.
Cette technologie ouvre la voie au développement d’ordinateurs pouvant atteindre des vitesses de communication jusqu’à… mille fois celle de la lumière
Equilibre et régénération humaine
GaNs CO2 = Système nerveux: Emotions
GaNs CuO2 (Cuivre)= Système lymphatique: Physicalité, désinfection
Equilibre et régénération humaine (suite)
GaNs CH3 (fer) = Système sanguin: Flux d'énergie
GaNs ZnO (Zinc)= Les émotions
Equilibre et régénération humaine (suite)
GaNs CH3 (fer) = Système sanguin: Flux d'énergie
GaNs ZnO (Zinc)= Les émotions
Equilibre et régénération humaine (Patches)
Pour les inconforts sur certaines zones du corps
Main, bras, épaule, genous, pied, déchirures avec 2 patches pour créer un flux

Selon Monsieur Keshe, auteur de 3 livres, dont “L’ordre universel de la création de la matière”, les principes de la gravité s’appliquent également sur l’interaction à l’intérieur du  Neutron entre matière, antimatière et  matière noire.

Le Neutron est principalement composé de ces trois éléments fondamentaux.

Jusqu’à présent, on a supposé que le Neutron était composé par trois quarks, un en haut et deux en bas.

Ces minuscules champs magnétiques sont les véritables particules fondamentales  provenant d’une soupe cosmique magnétique.

Les champs ayant une force similaire peuvent s’intriquer pour générer un ensemble dynamique.
Trois ensembles ainsi constitués ayant une force différente créent les trois  types de la matière de base (l’antimatière, la matière noire et  la matière), et ils peuvent s’imbriquer pour former le plasma initial fondamental ou Neutron.

Ce Neutron peut se désintégrer en un plasma de proton et un plasma d’électron, et tous deux contiennent toujours des parties de la trinité matière du plasma d’origine.

Ils ont chacun une individualité et étant rassemblés forment un ensemble, à savoir la condition magnetosphérique qui est gouverné par les forces des champs magnétiques et gravitationnels.

Ceci est similaire à la gravitation vers l’intérieur et vers l’extérieur des champs magnétiques de la Terre.

Sur cette  base, tout ce qui est exposé ci-dessus fait appel à ce mode opérationnel

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire