RSS
 

Rangez les régimes au placard

Logo Bouger la Vie conscience en harmonieRANGEZ
LES REGIMES
AU
PLACARD

 

20 millions de français font des régimes chaque année. Pourtant 80% des régimes aboutissent à un échec au bout d'un an car notre cerveau n'a pas été programmé pour les "restrictions".
Durant cette vidéo d'une vingtaine de minutes, vous découvrire pourquoi il est important de  retrouver de vraies sensations alimentaires. Vous comprendrez aussi que votre cerveau a besoin d'avoir des repères pour garder des traces de ce que vous mangez pour pouvoir collaborer efficacement à une perte de poids durable sans régime: Par exemple, le fait de réduire la taille de votre vaisselle peut aussi influencer efficacement le retour aux bonnes habitudes alimentaires.

Et si se faire plaisir nous aidait à manger moins ? Enfin, Pourriez-vous envisager que le fait de faire des repas un moment privilégié serait l'un des facteurs qui favoriserait le retour à l'équilibre pondéral.

Et surtout, n'oubliez jamais (car ce n'est pas évoqué dans le film) que tout le monde n'est pas fait pour être filiforme et avoir une taille de guêpe. Nous n'avons pas tous la même ossature… Les standards de la mode changent en fonction des époques.
Si vous décidiez ici et maintenant de ne pas adhérer aux conditionnement sociétaux en pensant par vous-même et en sachant apprécier votre silhouette. Peut-être est-il temps de cesser définitivement de la comparer à celle des autres. 
Enfin, n'oubliez jamais que la véritable beauté, celle qui ne flétrit jamais vient toujours de l'intérieur. Aimez-vous tel que vous êtes et mettez en pratique  les réponses qux questions suivantes…

TOUTES LES REPONSES A CES QUESTIONS
DANS LA VIDEO…

  • Pourquoi prend-t'on beaucoup de poids au début d'un régime hyperprotéiné ?
  • Pourquoi les régimes ne marchent pas sur le long terme ?
  • Pourquoi devient-on plus gros et moins musclé après un régime ?
  • Qu'est-ce que l'effet yoyo ? et quel est ce cliquet qui généère l'effet yoyo ?
  • Pourquoi craque-t-on plus facilement quand on est au régime ?
  • Les régimes sont-ils dangereux pour la santé ?
  • Comment ne pas se faire piéger par la taille des portions et pourquoi ne pas se laisser influencer par les paquets de grande taille.
  • Pourquoi devient-on compulsif à l'alimentation?
  • Comment retrouver de vrais sensations ?
  • Les produits "lights" sont-ils vraiment la solution miracle pour maigrir ?

 

JE FAIS DE LA MARCHE, MAIS CELA NE MARCHE PAS…

S'il n'est pas utile de faire de la "marche nordique", même si c'est la grande mode, la simple marche est suffisante pour le métabolisme du corps et l'homéostasie, mais  àcondition de marcher chaque jour, 30 minutes d'affilée, soit 3h1/2 par semaine.
Oui, vous avez bien lu, 30 minutes d'affilée, sinon cela n'a pas d'efficacité notable sur la santé. C'est en effet le temps nécessaire pour déclencher des effets sur votre
musculature, sur votre  coeur, sur votre métabolisme (excrétion des toxines), sur votre capacité respiratoire. La marche a aussi une action sur la prévention des  risques cardiovasculaires, l'ostéoporose (fragilité osseuse)  pour les femmes, certains cancers, le diabète de type II et bien sur l'obésité.

Ainsi, si vous marchez 10 Minutes pour aller au métro, 10 minutes pour aller du métro à l'arrêt d'autobus et 10 minutes pour aller de l'arrêt de bus à votre lieu de travail, ces 3 marches qui représentent 30 minutes n'ont pas du tout la même efficacité que les 30 minutes de marche d'affilée. Vous pouvez ainsi les ajouter comme "Bonus", mais en aucun cas les considérer comme vos pas du jour. Ainsi, est aussi considérée comme "un plus" les 5 minutes à pied pour aller à la boulangerie et les 10 minutes de marche pour promener votre caniche.

QUELQUES CONSEILS ALIMENTAIRES SIMPLES…

– Consommer des pains complets et de seigle (on en mange moins car ils apportent une sensation de satiété par rapport au pain blanc) et nous les mâchons plus lentement
– Ne consommer pas protéines et féculents ensemble (poisson et riz, steak frites, veau coquillettes) à cause des temps de digestion différents qui encrassent
l'organisme et favorisent la prise de poids. Mieux vaut manger des frites avec une salade et des pâtes indépendamment.
– Ne pas terminer par un yaourt ou un fruit en fin de repas car ces derniers veulent passer trop vite dans le système digestif par rapport à ce que vous avez dégusté auparavant,
surtout après un repas copieux. Une compote (fruits cuits) fera par contre l'affaire… ou autre choses.

Et surtout, mangez en conscience, si possible pas devant la Télé pour être dans l'instant présent avec tous vos sens


 

POUR ALLER PLUS LOIN ! 

RETOUR HAUT DE PAGE

 

Réagissez

 

 
  1. MAELLA

    15 mai 2013 à 9 h 36 min

    Une solution :  http://institut-des-neurosciences.com/psycho-neuro-nutrition/ J’ai expérimenté une présentation par une coach de cette technique et je suis inscrite pour faire les 8 séances. Il est absolument vrai que nous sommes très « à côté de la plaque » avec les régimes. Je suis tout à fait d’accord au vu et entendu de son discours… J’adhère complètement, nous vivons avec les patterns familiaux depuis l’enfance…et il est temps de s’en séparer… Ma coach est sur facebook: de moi en moi coaching

     
  2. Valérie B.

    15 mai 2013 à 8 h 13 min

    Le sujet est très bien mené, et de bon sens…j'espère qu'il permettra à beaucoup de revoir leur sacro-saints mauvais réflexes alimentaires ! Ceci étant, il serait intéressant dans une prochaine vidéo d'évoquer cette nouvelle piste qui reste encore trop méconnue et pourtant d’une simplicité déconcertante : LA MASTICATION.

    De nombreuses études scientifiques montrent en effet que la mastication est un paramètre fondamental du métabolisme, que prendre le temps de bien mâcher pourrait être une des clés pour atteindre ou maintenir son poids de forme. 

    La mastication est un des facteurs qui va déclencher la satiété, autrement dit le sentiment de n’avoir plus faim. Le fait de mâcher provoque après 15 à 20 minutes la libération par le cerveau d’un neurotransmetteur : l’histamine. C’est elle qui va transmettre le message « arrête de manger, tu n’as plus faim ». Conséquence : plus on mâche, moins on a faim. Mais ce n’est pas tout : non seulement l’histamine provoque le sentiment de satiété, mais en plus elle augmente le métabolisme des lipides. Donc en mâchant vous mangez moins et vous éliminez davantage. 

    Conséquence : je mâche donc je maigris…

    Bonne continuation pour votre site que j'adore depuis longtemps….

     
    • Manuel SPERLING

      15 mai 2013 à 8 h 29 min

      Merci infiniment Valérie pour ce complément d’information très utile sur la mastication. Au passage, j’apprécie aussi à leur juste valeur vos compliments. Chaleureusement. Manuel

       
 

Canonical URL by SEO No Duplicate WordPress Plugin