RSS
 

Le Revenu de Base une réalité face à l’utopie

Logo Bouger la Vie conscience en harmonie

LE REVENU DE BASE:

Réalité ou Utopie

 

Ci-dessous le film:  LE REVENU DE BASE (à mettre en plein écran)

Le revenu de base inconditionnel est une idée apparue il y a déjà plusieurs siècles dont Wikipedia donne la définition suivante:

L'Allocation universelle désigne le versement d’un revenu unique à tous les citoyens d'un pays, quels que soient leurs revenus, leur patrimoine, et leur statut professionnel : ce revenu permettrait à chaque individu de satisfaire ses besoins primaires (se nourrir, se loger, se vêtir, voire acquérir certains biens culturels de base), et laisserait l'individu libre de mener ensuite sa vie comme il l'entend.

Il est parfois aussi appelé « revenu social garanti », « revenu universel », « revenu d'existence », « dividende universel » ou revenu citoyen lorsqu'il est financé par la redistribution des revenus issus des ressources naturelles comme c'est le cas en Alaska depuis 1976. 

Elle est déjà évoquée à la période de la Renaissance par Thomas More (1478-1535), juriste, philosophe, humaniste et théologien.

Elle réapparait au siècle des Lumières, au moment de la fondation des Etats-Unis et de la révolution française.

Au cours des années 60, le revenu de base a été sérieusement discuté aux Etats-Unis avec les idées de Juliet Rhys-Williams et le modèle d’impôt négatif de Milton Friedman]

Des essais concrets montrèrent qu’avec le revenu de base, seul un groupe de population avait tendance à rester plus volontiers à la maison: en l'occurence, les mères qui élèvaient seules leur enfant.

Un autre phénomène fut constaté : Le nombre de divorce augmenta parce que la dépendance financière n’était plus un motif de vie commune.

Le revenu de base inconditionnel est une idée neuve. Il remplace les idées transmises de génération en génération et offre une alternative aux effets néfastes de l'état d'esprit de compétition dans le monde du travail.

Le revenu de base, sans conditions, est une avancée culturelle devenue réalisable grâce à la rationalisation de la production, à la productivité des machines, à la globalisation.

Il devient indispensable à cause des bouleversements dans le monde du travail en raison du fait que de moins en moins de personnes travaillent et que cela devrait encore s'amplifier dans les années à venir.

le revenu de base libère l’être humain plutôt que de l'emprisonner davantage ou de le précariser: Le revenu de base redonne sa place à  l’être humain face aux systèmes.

Le revenu de base sur bouger-la-vie.com Il est un changement de conditionnement social donc de paradigme et de conscience, ouvrant des perspectives nouvelles et inédites.

Il n’est pas la solution à tous les problèmes, mais il a le mérite d'apporter des solutions novatrices.

Il deviendrait un droit civil économique, comme il n’y en a encore jamais existé dans l’histoire.

Ainsi, il serait un  prolongement de la démocratie, le droit à la vie donnant un droit au revenu puisque même les enfants y auraient accès.

Un revenu pour chacun, pour chaque personne sans condition, sans exigence ou mise sous tutelle, suffisamment élevé pour pouvoir vivre décemment.

Il représente la fin de prestations sociales qui excluent, la fin du chômage tel qu'on l'envisage à l'heure actuelle, la fin des prestations complémentaires, des subventions et de la bureaucratie qui leur sont liés.

À hauteur de son montant, le revenu de base remplace tous les revenus de transfert payés par l’État.

Le revenu de base sur bouger-la-vie.comLe travail devient volontaire , les initiatives, le choix  et l’engagement personnel aussi.

Et qu’en est-il des travaux qui doivent être effectués, mais que plus personne ne veut faire car chacun a un revenu de base ?

Il doivent alors être payés suffisamment pour trouver preneur. Car ce travail a forcément de la valeur, vu qu’il est tellement indispensable et que vous ne voulez pas le faire vous-même.

La conscience est mûre dans la société moderne face aux changements sociétaux et économiques à l'échelle mondiale pour envisager Le revenu de base de manière sérieuse et concertée.

Le revenu de base implique que les humains soient enfin prêts pour accepter la liberté, l'égalité, la fraternité dans la vie de tous les jours sur le terrain et non pas d'une manière théorique.

 

 

Réagissez

 

 
  1. marchand bernadette

    20 juin 2016 à 21 h 15 min

    Trop beau pour être vrai car ils y en a qui veulent des esclaves humains qui leurs rapportent plus qu’ils ne donnent et les êtres humains seront-t-ils capables de vivre dans la fraternité, alors qu’ils n’arrêtent pas de s’entretuer .

     
  2. Touret William

    10 mai 2015 à 18 h 40 min

    Bonjour,

    Je salue votre action pour la création d’un revenu de base. 

    L’idée d’un revenu universel m’a séduit, et il y a de quoi. Cependant les doutes quant à la faisabilité/viabilité/efficacité d’un tel système dans l’opinion publique sont selon moi le principal obstacle à la mise en place d’un tel système. J'ai donc très récemment mis un site en ligne pour permettre à tous de le tester. Le site verse un salaire mensuel en monnaie alternative à tous les membres, et gère les paiements (en ligne ou par chèque). Les membres peuvent soutenir des projets, acheter ou vendre depuis le bon coin entre autre, leur site personnel, physiquement depuis un smartphone, ou sur l’agora du site. Une partie des ventes est cotisée pour financer des prestations utiles à la commune du membre. Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter la vidéo en ligne ou directement sur le site.
    Vidéo explicative sur YouTube : https://www.youtube.com/watch?v=Vk7X62d9ipE
    Lien vers le site : https://www.maj-eco.fr/ Qu’importe les calculs savants, ce n’est qu’une fois la circumnavigation réalisée par l’équipage de Magellan que la masse a bien voulu croire que la terre est ronde. Si voulons un changement il faut agir concrètement. Tant que nous ne faisons que parler, réfléchir ou manifester (ce qui est très utile aussi), la majorité des gens ne nous prendra pas au sérieux. Et nous ne représenterons pas une alternative crédible à leurs yeux. Tandis que si nous expérimentons concrètement ce système, et que nous nous montrons capable de créer une activité économique démocratique et plus saine, il nous sera facile de démonter tous les mythes neo-libéraux, et la pression de l’opinion publique sera telle que le revenu de base deviendra une réalité. 

    Je vous prie de partager ce site pour permettre aux gens qui pourraient être intéressés d’en avoir la connaissance.
    N’hésitez pas à me contacter via le site.

     
  3. torres laure

    9 décembre 2014 à 5 h 03 min

    je suis très heureuse d'avoir pu visionner ce film qui rejoint ma pensée profonde. je m'attache à le diffuser autour de moi et par tous les moyens. merci infiniment

     
  4. Aurel

    14 février 2014 à 14 h 55 min

    Le revenu de base permettrait de réduire la délinquance et le travail au noir. Il permettrait à tout individu de mieux vivre et non plus survivre. Le revenu de base aggravarait la fainéantise selon ses farouches adversaires. Faux, à l’exception de quelques personnes qui font l'apologie de la "défonce" avec de l'alcool et drogues dures à gogo que ça arrangerait bien et autres adeptes de l'argent facile, l'énorme majorité des gens qui sont pour un revenu de base veulent mieux vivre leurs fins de mois.

     
  5. Florbelle

    12 novembre 2013 à 19 h 16 min

    Bonsoir, quel plaisir de voir que cette "nouvelle" vision de la société, se diffuse de plus en plus. Il ne fait aucun doute pour moi que le revenu de base devrait être un droit de naissance. Il y aurait une reelle explosion de la créativité, et à terme chacun serait à sa vraie place. La santé aussi irait beaucoup mieux, le stress n'aidant pas à penser "droit". L'être humain serait enfin le centre de la société et non pas l'argent; Je sais que cette évolution est en marche, j'espere simplement que je le verrai dans cette vie. Je vous remercie de diffuser ce film sur votre site, et vous souhaite plein de bonnes choses….

     
    • bordemer

      22 novembre 2013 à 15 h 17 min

      J'ai fait passer ce film à tous mes contacts, mais n'ai pas eu de réaction. Peut-être que cette idée paraît à de nombreuses personnes  bien trop utopique. Et puis nous sommes tellement habitués à ramer que nous pensons que c'est une situation normale. Et si au contraire la vie pouvait être facile ? Quel espoir ce revenu de base ! Alors qu'en France on parle de pénaliser les clients de prostituées, donnons d'abord un revenu de base et nous verrons comment les choses se modifient… La prostitution due à la pauvreté diminuera surement… Et toutes ces paperasses pour obtenir un droit… Quelle liberté !

       
  6. bordemer

    4 octobre 2013 à 17 h 49 min

    Merci pour m'avoir fait connaître ce film…

    « Après examen en date du 25/09/2013, nous vous informons que votre Projet Personnalisé d’Accès à l’Emploi établi auprès de…. par votre référent a été validé pour une durée de 6 mois…..

    Je vois rappelle que vous devez toujours disposer d’un contrat validé. A défaut, une procédure de suspension de vos droits au RSA pourrait être engagée. »

    Voilà où on en est mon mari et moi. Des gens ont le pouvoir de nous ôter le droit de manger. Le RSA qu'ils pourraient suspendre s'élève à env 270 €. Heureusement qu'il y a le Ho'oponopono et tout ce qu'on apprend sur ce site comme sur d'autres.. On avance quand même… Et le revenu de base nous permettrait en effet de reprendre notre pouvoir sur nos vies, d'essayer des choses, de recommencer, de chercher ce qu'on veut vraiment faire dans cette vie… Fini les contrôles, la peur de ne pas faire ce qu'il faut, les faux semblants à pôle emploi, sourire même quand on n'a pas envie, faire semblant d'être motivé pour n'importe quel boulot… La motivation viendrait avec le plaisir de faire ce qui nous convient vraiment…  Oui, il changerait bien des chose le revenu de base… Mais n'y aurait-il pas le risque d'une augmentation des loyers et des prix ? Merci !

     
  7. solange

    17 mai 2013 à 22 h 21 min

    j'aurais voulu le voir mais pas de chance…….il est out.   dommage. Solange

     
  8. christine

    6 février 2012 à 20 h 19 min

    Quel plaisir de retrouver un sujet que j'ai partagé avec quelques amis dans les années 80. Pour nous cela ne faisait aucun doute que si nous avions un revenu de base qui nous permettrait de dormir, manger et s'habiller nous pourrrions penser non plus en travail mais en passion d'activité et nous pourrions alors "travailler" dans un domaine bien choisi pour simplement pouvoir nous offrir davantage. Ce qui est bien plus motivant et développe la passion, passion de vivre , passion de faire, passion de partager.  et je ne pense pas que cela soit utopique, juste bien y penser en organisation. Tout est possible.

     
    • Manuel SPERLING

      8 février 2012 à 11 h 26 min

      Merci Christinne de votre ressenti. Nous parviendrons au « partage », à terme de toute façon, à un moment ou à un autre. Je vous conseille aussi cette page qui présente un autre paradigme basé sur la demande et non sur l’offre et c’est loin d’être utopique… http://bouger-la-vie.com/blog/la-croissance-autrement/. Manuel

       
  9. Mr Loizo

    21 mai 2011 à 9 h 13 min

    J'ai vu ce film projeté dans une petite commune du lot, dernierement , suivi d'un débat. Pour moi c'est une évidence, et on pourrait parlé d'une Utopie Réaliste. Il existe plusieurs nom pour nomer ce revenu de base, j'aurai préféré : revenu equitable (mais c'est vraiment pour chipoter ;); En ce moment il ya des manifestions "d'indignés" en Espagne qui fait chaud au coeur ; peut-être qu'un jour la france se réveillera elle aussi , car en fait nous sommes tous prêt à un formidable mouvement de libération pacifique, et c'est aussi evident que les structures du vieux monde n'y résisteront pas . Avec espoir , et merci d'avoir relayé ce film. 
    ps: il faudra penser comment s'adresser aux plus jeunes, aux ecoliers, car ce sont eux qui verront probablement cette réalisation utopique

     
  10. Benavides

    7 février 2011 à 17 h 45 min

    Je suis très impressionnée par ce film. Je dois reconnaître qu'ici en Martinique (France d'outre-mer) où je vis depuis neuf ans avec ma famille. Nous discutons entre amis de thèmes similaires. Il est clair que la technologie peut aujourd'hui permettre à l'être humain de faire enfin des choix personnels pour construire sa propre identité, et vivre décemment partout dans le monde. Nous avons souvent évoqué les solutions réussies, bien qu'éphèmères, des libertaires par exemple. je pense à la Commune de Paris, aux anarchistes de la guerre d'Espagne… Les philosophes des Lumières enrichissent nos débats. Bref je suis enchantée, et pleine d'espoir que de telles solutions soient non seulement envisagées mais expérimentées. Toutefois, de notre point de vue, nos conversations nous conduisent souvent à penser que l'argent est la source des inégalités, est la source de l'oppression des uns sur les autres. Nous considérons que le troc est encore un système monétaire. Toutefois, le film réalisé permet d'entrevoir de réelles possibilités, et non pas peut-être seulement des utopies. utopies nécessaires néanmoins pour provoquer des changements.En tout cas le revenu de base constituerait à n'en pas douter un immense pas pour l'humanité. D'ailleurs, outre les aspects historiques,politiques, économiques et sociaux liés aux départements d'outre-mer, il me semble que ces espaces géographiques conviendraient parfaitement. La Martinique est assez pauvre, connaît un taux de chômage important, peu de production de valeurs, peu d'espoir d'emploi pour les jeunes, mais une assez forte consommation dirais-je, donc un fort endettement des ménages

     
    • Manuel SPERLING

      8 février 2011 à 11 h 02 min

      Merci Christine de votre commentaire très profond. je suis heureux que le film ait pu vous toucher et je pense tout comme vous qu’en s’adressant à la nature élévée de l’être humain, on peut faire ressortir sa lumière, celle qui permet de trouver des solutions créatives à tous les problèmes par la prise de conscience. C’est d’ailleurs l’objectif de Bouger la Vie ce site de la conscience en harmonie: aider chacun à se réapproprier son propre pouvoir qu’il ou elle a souvent abandonné ou remis à d’autres. Peut-être pouvez-vous donner le lien d’accès au filmà d’autres personnes en Martinique (et le site aussi, si vous pouvez) car cela pourrait déboucher sur une mise en pratique de quelque chose de concret par un groupe de « cerveau collectif ».
      Enfin, par rapport à l’argent, je voudrais simplement vous dire que l’argent est une énergie neutre à la base. C’est comme l’eau dont on peut se servir pour étancher la soif d’une personne qui a marché longtemps dans le désert ou l’utiliser comme pendant les guerres, pour obtenir des aveux en étoufffant une personne la tête dans une baignoire. Pardonnez ce parallèle, simplement pour expliquer que plus l’utilisateur de l’argent a élévé sa conscience, moins il rentrera dans les dérives financières auxquelles on assiste à l’heure actuelle, qui plus est, il sera de moins en moins touché par les énergies vibratoires de la conscience collective de laquelle on peut s’éloigner au fil de sa propre prise de conscience intérieure, se libérant ainsi des schémas ordianires étriqués et limitatifs liés à l’énergie de l’argent. C’est le chemin de l’abondance…

       
      • Benavides Christine

        16 février 2011 à 17 h 41 min

        Bonjour, Merci d'avoir répondu à mon message. Le revenu de base et votre réponse ont suscité de vives discussions. Soyons optimistes, mais le revenu de base s'il peut réduire la misère des plus humbles, (et encore.. il faut  pouvoir garantir un pouvoir d'achat. Nous sommes donc encore dans le libéralisme) maintient  fortement les déséquilibres sociaux. Avec un revenu de subsistance, peut-on réellement s'orienter vers des projets personnels ou n''a-t-on, au contraire, que le moyen de survivre ?
        Il ne faut pas rêver, il n'y aura pas d'emplois pour tous, donc beaucoup resteront avec leur seul revenu de base de subsistance. Est-ce un réel progrès ?
        L'Histoire nous montre que c'est seulement lorsque l'Homme a dépassé le stade de la subsistance qu'il peut enfin se consacrer à penser…
        Vous donnez l'exemple de l'eau, mais l'eau est aujourd'hui, plus que jamais, un enjeu de premier ordre. Nous sommes bien d'accord que ce n'est pas un question de quantité d'argent ou d'énergie qui est essentielle, mais bien l'usage et surtout a répartition. Le revenu de base n'apporte rien, me semble-il, à la redistribution des richesses. Certes, il nous faut penser autrement, aspirer à autre chose.
        Par ailleurs, la TVA est sans doute l'impôt le plus injuste qui soit. Plus je consomme plus je paye d'impôt, très bien. Mais si je ne peux pas consommer.  Puis-je avoir avoir accès aux richesses de notre planète, à la culture, puis-je élaborer un projet personnel ? 
        Il est vrai que la perspective d'autres solutions que le libéralisme économique outrancier (dont au demeurant on a écarté depuis  bien longtemps les valeurs philosophiques) sont  aujourd'hui plus que nécessaires, et urgentes, mais élaborons un projet qui soit viable pour tous, pour une fois…
        L'idée du revenu de base n'est pas à écarter, mais il faut garantir une répartition équitable des richesses et un accès à la culture pour tous. Du moins, garantir l'accès équitable aux richesses et à la culture. Il faudrait par exemple, briser les monopoles, surtout ceux qui concernent les énergies et les produits de subsistance. Il existe aujourd'hui des quantités phénoménales de possibilités technologiques, pour que chacun puisse librement choisir l'énergie la mieux adaptée à son environnement et ses ressources. Le maintien des monopoles est une des principales sources de déséquilibres mondiaux. Et conserver, peut-être, des TVA pour d'autres produits de luxe par exemple. Mais alors dans quel but ? 
        C.
         

         
        • Manuel SPERLING

          16 février 2011 à 19 h 14 min

          Tout ce que vous dites Christine est censé et profondément juste… si vous le permettez à un élément près… C'est qu'on ne peut jamais savoir de quel génie disposera l'homme de demain pour trouver des solutions constructives inspirées par sa lumière intèrieure pour transcender  ses limitations actuelles à tous points de vue.  Par ailleurs, je vais poster une vidéo sur la "décroissance", qui est une solution à envisager face à la croissance à n'importe quel prix, je vous transmettrai le lien dès que ce sera mis en ligne.

           

           
 

Canonical URL by SEO No Duplicate WordPress Plugin