RSS
 

Docteur Hamer et cancer

Logo Bouger la Vie conscience en harmonieLE DOCTEUR HAMER
ET LE CANCER 

 

Extrait de la Lettre ouverte de Jean-Jacques Crèvecoeur suite à l'interdiction de la projection du film « SEUL CONTRE TOUS » 

 

"Je ne suis pas juste quand je laisse entendre dans « Seul contre tous » que 92 % des patients de Hamer étaient encore en vie, 5 ans après leur diagnostic de leur cancer (alors que le taux de réussite de la Médecine d’école est de 30 %). Non pas que ce ne soit pas vrai, historiquement. C’est vrai, et ça été prouvé devant un tribunal, lors d’un des procès de Hamer. Mais ce qui n’est pas juste, c’est de sous-entendre que toute personne qui pratiquerait la thérapeutique de Hamer aurait les mêmes taux de réussite. Car la réalité, sur le terrain, est très différente (voir plus bas) ;
je ne suis pas juste quand je lance l’information à travers un DVD, donnant l’espoir à des milliers de personnes atteintes du cancer, alors que je sais qu’il n’y a pratiquement pas de médecins formés à la Médecine Nouvelle pour les accompagner. Et si on n’est pas médecin, il est difficile d’accompagner les complications qui interviennent souvent en phase de réparation (voir plus bas) ;
je ne suis pas juste quand je dis dans « Seul contre tous » que Hamer a observé la régression spontanée de la plupart des cancers, sans chimiothérapie, sans radiothérapie, sans chirurgie. Si ce fait est à nouveau historiquement avéré, il n’en reste pas moins vrai que la plupart des gens qui choisissent de se tourner vers la Médecine Nouvelle, le font en dernier recours, parfois plusieurs années après leur diagnostic. Or, la biologie a ses limites et très souvent, les complications liées aux processus de réparation provoquent, chez les malades en voie de guérison, la mort. Et ça, je ne le dis pas dans le film (je le dis dans mes conférences, mais à présent, il m’est interdit de le dire) ;
je ne suis pas juste lorsque je passe sous silence, dans mon film, les côtés « ombre » du docteur Hamer et de la clique qui l’entoure : leur intolérance, leur paranoïa, leur intégrisme, leur orgueil.

je ne suis pas humble, quand j’endosse la cause de Hamer, en croyant que mes seuls efforts feront changer les mentalités de toute la communauté scientifique et médicale. Hamer s’est placé dans une position pour se retrouver seul contre tous (c’est le titre qu’il a donné à sa biographie publiée uniquement en Allemand). Et en cherchant à le défendre, je me suis mis, sans le vouloir, dans la même position ;
je ne suis pas humble, lorsque je crois pouvoir déterminer quelles sont les bonnes pratiques et les mauvaises pratiques thérapeutiques, tant chez les médecins classiques que chez les thérapeutes en Médecine Nouvelle, en décodage biologique ou en Biologie Totale ;
Je ne suis pas humble lorsque je défie le pouvoir…
 

Je veux revenir à ce que je porte en moi, depuis longtemps, et que j’ai laissé de côté depuis trop longtemps, trop occupé à défendre la cause d’un homme submergé par sa folie messianique. Ce que je porte en moi, c’est de vous donner les moyens de prendre votre vie en main, de manière autonome et responsable. Vous apprendre à ne plus dépendre de personne, ni d’aucune technique thérapeutique. Parce que vous aurez appris les règles d’hygiène de vie pour maintenir l’équilibre dans votre existence.

Je suis avant tout un formateur et un enseignant. Je ne suis pas ni médecin, ni thérapeute. Ma mission, c’est de transmettre des informations, de la manière la plus pédagogique possible. Pour que vous n’ayez plus besoin de personne pour conserver votre santé physique, votre équilibre émotionnel et votre paix intérieure."

  RETOUR A LA VIDEO


Biographie du Dr. Hamer 

 

Dr Ryke Geerd Hamer est né en 1935 à Friese (Allemagne). Il a étudié la médecine et la théologie à l’université de Tübingen. À l’âge de 22 ans, il obtient sa maîtrise en théologie puis quatre ans plus tard, reçoit sa licence de pratique de la médecine.

Durant les années qui vont suivre, il pratique la médecine dans des cliniques universitaires allemandes.

En 1972, le docteur Hamer complète une spécialisation en médecine des maladies organiques et se joint à l’équipe de la clinique de l’Université de Tübingen en tant qu’interniste au service d’oncologie.

À cette époque il fonde également une clinique privée avec la docteure SigridHamer, son épouse qu’il a rencontrée à l’Université de Tübingen.

Le docteur Hamer démontre un talent exceptionnel pour l’invention d’appareils médicaux. Il détient notamment le brevet d’un scalpel non-traumatisant (Hamer-Scalpel) dont la lame est 20 fois plus tranchante que celle d’un rasoir, le brevet d’une scie à os pour la chirurgie plastique etle brevet d’une table de massage s'ajustant automatiquement aux contours du corps.

Grâce aux retombées financières de ses inventions, le docteur Hamer déménage en Italie avecsa famille et réalise son rêve d’offrir des soins médicaux gratuits aux habitants des bidonvilles deRome.

 Le 18 août 1978 à Rome, les Hamer apprennent avec stupeur que leur fils Dirk a étéatteint accidentellement par une balle tirée à bout portant, par le prince italien Victor Emmanuel de Savoie.

Le 7 décembre 1978, Dirk succombe à ses blessures et meurt dans les bras de son père.

Peu de temps après le décès de son fils, on découvre que le docteur Hamer est atteint d’un cancer testiculaire. N’ayant jamais été sérieusement malade, ilpostule que son cancer pourrait être directement lié à la perte soudaine et inattendue de son fils. C’est d’ailleurs pour rendre hommage à son fils Dirk que le docteur Hamer nommera ce choc inattendu un « Dirk Hamer Syndrome », ou DHS.

Le décès de son fils Dirk et son propre cancer conduisent le docteur Hamer au seuil d’un cheminement scientifique hors du commun.

À cette époque interniste en chef du service d’oncologie à l’Université de Munich, il enquête sur les antécédents médicaux de ses patients atteints d’un cancer, et apprend que, tout comme lui, ceux-ci ont subi toutes sortes de chocs inattendus.

Partant de l’hypothèse que tout événement physique est régi par le cerveau, il étudie les scanographies du cerveau de ses patients et compare celles-ci aux dossiers médicaux et psychologiques correspondants.

Quel ne fut pas son étonnement de constater une corrélation précise entre certains « chocs conflictuels », la façon dont ces chocs se manifestent au niveau organique, et la relation de tous ces processus avec le cerveau. Jusqu’à ce moment-là, aucune étude n’avait examiné l’origine cerébrale de la maladie, et le rôle du cerveau en tant que
médiateur entre le psychisme et l'organe malade.

Le docteur Hamer a découvert que toute maladie résulte d’un choc ou d’un traumatisme qui nous prend totalement au dépourvu. À l’instant du conflit inattendu, le choc atteint une zone précise du cerveau, causant ainsi une lésion (appelée plus tard « Foyer de Hamer »), visible sur une scanographie du cerveau sous la forme d’anneaux concentriques prononcés.

Les cellules du cerveau qui ont subi l’impact envoient un signal biochimique aux cellules du corps correspondantes, provoquant ainsi soit la croissance d’une tumeur, soit la désintégration tissulaire, ou encore la perte d’une fonction, selon le tissu du cerveau qui a été affecté par lechoc inattendu.

La raison pour laquelle un conflit spécifique est indiscutablement lié à une zone spécifique du cerveau est qu’au cours de l’évolution humaine, les diverses zones du cerveau ontété programmées pour répondre instantanément à des nécessités de survie.

Alors que le tronc cérébral (la partie la plus ancienne du cerveau) est programmé en fonction des enjeux fondamentaux liés à la survie, tels la respiration, la reproduction et la nourriture, le cerveau proprement dit (la partie la plus récente du cerveau) quant à lui, est sollicité par des enjeux sociaux et territoriaux.

Le docteur Hamer a également découvert que la maladie progresse selon deux phases successives: d'abord, une phase de conflit actif, caractérisée par un stress émotif,une froideur des extrémités, une perte d’appétit et de sommeil; cette première phase est suivie d’une phase de guérison, à condition que le conflit soit résolu. C’est la période durant laquelle le psychisme, le cerveau et l’organe correspondant se rétablissent, un processus souvent difficile marqué par la fatigue, la fièvre, l’inflammation, l’infection et la douleur.

Le docteur Hamer appelle ses découvertes « Les Cinq Lois Biologiques » car elles concordent avec les lois naturelles de l’embryologie et avec la logique de l’évolution.

Durant plusieurs années, le docteur Hamer confirme ses découvertes avec plus de 40,000 études de cas. Son travail scientifique aboutit à un schéma « Psychisme-cerveau-organe » qui donne un aperçu de la maladie, du contenu du conflit biologique qui en est la cause, l’emplacement de la lésion correspondante sur le « scan » du cerveau de la façon dont la maladie se manifeste dans la phase active du conflit, et des événements prévisibles de la phase de guérison.

La recherche du docteur Hamer a considéra-blement ébranlé les théories existantes de la médecine conventionnelle. Son explication voulant que la maladie soit une interaction significative entre le psychisme, le cerveau et l’organe correspondant, vient réfuter l’opinion voulant que la maladie soit un phénomène aléatoire, ou le résultat d’une erreur de la nature.

À partir de critères scientifiques solides, la Médecine Nouvelle Germanique rompt avec le mythe des cellules cancéreuses malignes ou des microbes destructeurs et reconnaît les « maladies infectieuses » de même que les tumeurs cancéreuses comme étant des mesures biologiques d’urgence, qui ont fait leur preuve depuis des millions d’années, qui sont conçues pour préserver l’organisme non pas pour le détruire comme on nous l’a enseigné. Les maladies comme le cancer perdent alors leur image terrifiante; on reconnaît qu'elle sont des programmes biologiques spéciaux bien-fondés de la nature dont chaque être humain est équipé à la naissance.

Au mois d’octobre 1981, le docteur Hamer a présenté sa recherche à l’Université de Tübingen dans le cadre d’une thèse de troisième cycle. Son objectif était de s’assurer que ses découvertes soient vérifiées sur des cas équivalents afin que la Médecine Nouvelle Germanique puisse éventuellement être enseignée à tous les étudiants en médecine, et que les patients bénéficient de ces découvertes aussitôt que possible.

À sa grande surprise, le comité universitaire rejeta sa recherche et refusa d’évaluer sa thèse, un cas sans précédent dans l’histoire universitaire.

Une autre surprise survint. Peu après avoir remis sa thèse, le docteur Hamer reçut l'ultimatum suivant : à défaut d’une récusation de ses découvertes, son contrat de travail ne serait pas renouvelé. Il lui était extrêmement difficile de comprendre qu’on puisse le renvoyer de la clinique pour avoir présenté des découvertes scientifiques solidement éprouvées.

Après son renvoi, il retourna à la pratique privée pour poursuivre sa recherche. Plusieurs tentatives dans le but de fonder une clinique privée échouèrent en raison des efforts concertés de ses opposants. Les lettres adressées par les patients du docteur Hamer aux inspecteurs de la santé sont restées sans réponse ou ont été retournées avec la mention     « non pertinent! ».

En 1985, Sigrid Hamer mourut à son tour. Mariée au Dr Hamer depuis 29 ans et mère de quatre enfants, elle ne s’était jamais totalement remise du deuil de son fils et de l’intimidation acharnée de la part de la famille de Savoie.

Le harcèlement contre le docteur Hamer atteint son paroxysme en 1986, quand un tribunal lui interdit de pratiquer la médecine. Malgré le fait que son travail scientifique n’ait jamais été réfuté par qui que ce soit, il perdit son permis d'exercer la médecine à l'âge de 51 ans, pour avoir refusé de renier ses découvertes sur l’origine du cancer et de se conformeraux principes de la médecine officielle.

Privé d’un permis d'exercice, le docteur Hamer devaitdorénavant se fier à d’autres médecins en exercice pour obtenir des scans du cerveau et des dossiers médicaux. Malgré cela, il était déterminé à poursuivre son travail.

En 1987, il avait déjà analysé plus de 10,000 cas cliniques, ce qui lui permit d’étendre la portée de sa découverte des Cinq lois biologiques de la Médecine Nouvelle Germanique à la plupart des maladies connues du monde médical.

Pendant ce temps, les médias et l’establishment médical ne ménageaient pas leurs efforts pour attaquer son œuvre. Les journaux à sensation et les « experts en médecine" dépeignent le docteur Hamer comme un charlatan, un guérisseur miraculeux auto- proclamé, un leader de groupe-culte, ou un criminel dément, qui ne permettait pas aux cancéreux d’obtenir les traitements conventionnels « assurant leur survie ».

On demande une évaluation de sa santé mentale par un psychiatre légiste.

En 1997, le docteur Hamer est arrêté et condamné à une peine de 19 mois d’emprisonnement pour avoir fourni des renseignements d’ordre médical à trois patients sans avoir de permis d'exercer la médecine.

Par contre, en 1991, treize ans après avoir abattu Dirk Hamer, Victor Emmanuel de Savoie se voit imposer une peine de six mois de probation pour possession illicite d’arme à feu.

Lors de l’arrestation du docteur Hamer, les policiers ont perquisitionné les dossiers de ses patients. Par la suite, un procureur de l’État a dû admettre durant le procès qu'après cinq ans, 6,000 des 6,500 patients, dont la plupart étaint atteints d’un cancer en phase «terminale», vivaient encore.

Ce qui est paradoxal, c’est le fait que ce sont les opposants du docteur Hamer qui ont fourni des statistiques témoignant du taux de succès remarquable de la Médecine Nouvelle Germanique.

Toutefois, jusqu’à ce jour, l’Université de Tübingen refuse d’analyser les hypothèses scientifiques du docteur Hamer et ce, en dépit des ordonnances à cet effet émises par la cour en 1986 et en 1994.

De plus, la médecine officielle refuse d’approuver la Médecine Nouvelle Germanique, bien que de nombreuses vérifications de sa portée et de sa pertinence aient été effectuées par des médecins et par des associations professionnelles.

Le 9 septembre 2004, le docteur Hamer est arrêté à sa résidence d’Espagne … Après un an et demi à la prison de Fleury de Mérogis, le Dr Hamer fut enfin libéré en février 2006.

 RETOUR A LA VIDEO

 

Réagissez

 

 
  1. Mickael

    22 décembre 2016 à 23 h 38 min

    La "Recherche" patine lamentablement depuis des décennies sur le traitement du Cancer…. Bonjour à tous,
    Un Medecin…. Cancérologue…estimé de tous ses confrères, prétend avoir compris pourquoi et comment on déclare un cancer…il demande aux Hautes Autorités de valider ou invalider sa Découverte, celles-ci refusent…???    C'est insensé !!!! Mais tout est dit ! 
    On le destitue de ses fonctions, il écope de 16mois a Fleury Merogis.!!! 
     il est traîné dans la boue "mediatique" pour avoir provoqué la mort de 3 Patients, alors que la Chimio et les Rayons en tuent des centaines de mille…..en toute impunité. 
    Le Cancer génère  un énorme  Business,  le Lobby Médical est prêt à toutes les "bassesses" pour se le garder. 
    Je pense qu'il ne faut pas tomber trop précipitamment dans la toile d'araignée du système et de ses Protocoles à la première  invitation, mais plutôt prendre le temps de se remettre en question, se faire aider par le dialogue avec des "Thérapeutes" ouverts au décodage de la Maladie.
    La Guerison ne peut de toute façon venir que de nous et avec toutes les publications existantes, Hamer, Symbolique des maldies, Décodage, etc… On dispose de tous les indices pour comprendre et élucider le véritables causes de notre mal-être . 
    Je conseille de lire les Entretiens imaginaires. 

     
    • Manuel SPERLING

      26 décembre 2016 à 5 h 54 min

      Mickael, merci de votre regard et merci de m’avoir transmis « les entretiens imaginaires » que je vais mettre en ligne pour les visiteurs.

       
  2. Susanna

    14 mars 2016 à 15 h 44 min

    Bonjour, J’apprécie énormément le compte-rendu de JJ Crèvecoeur qui décrit de façon précise, logique, honnête et à la portée de tous la théorie du dr Hamer.
    J’ai lu les commentaires sans trouver de témoignages positifs, je veux dire de témoignages de personnes qui seraient guéries sans intervention médicale, alors qu’il y a tellement de monde qui aimerait y croire. Dans la suite je voudrais donc donner mon témoignage. Je précise qu’à l’époque où j’ai eu mes deux cancers, je n’ai encore jamais entendu parler du Dr Hamer.
    À l’âge de 45 ans, en 1988, j’ai eu un cancer du col de l’utérus, diagnostiqué lors d’un contrôle gynécologique. Je suis sortie du cabinet médical bouleversée, dans un état second. Sur le chemin du retour je me suis rappelée que quelque temps auparavant, suite à une immense déception, j’ai eu la pensée, venue du fond de mon cœur, que la vie ne valait pas la peine d’être vécue. Maintenant cette même phrase m’est revenue en mémoire et, désespérée, je me suis révoltée : « peut-être que la vie ne vaut pas la peine d’être vécue mais, quand même, JE NE VEUX PAS MOURIR !!! » J’avais deux enfants adolescents qui étaient ma seule famille et dont j’étais le seul soutien. Je ne pouvais pas me permettre le luxe de mourir.
    Deux jours plus tard a commencé un écoulement d’aspect cristallin mais extrêmement corrosif et brûlant au point que je suis retournée voir le médecin, l’accusant de m’avoir infectée lors de la précédente consultation. Patiemment, il m’a expliqué et montré où était rangé le matériel stérile et où celui qui ne l’était plus. Il m’a convaincue.
    J’ai commencé à réfléchir à ce qui m’arrivait et je suis arrivée à la conclusion que mon cancer faisait suite à cette pensée que la vie ne valait pas la peine d’être vécue… Que mon inconscient traduisait cette pensée comme un souhait de mort et qu’il a fait le nécessaire en me créant ce cancer. Suivant cette piste, il aurait aussi fait le nécessaire après le « séisme » psychologique du diagnostic et mon hurlement intérieur que je voulais vivre et il a commencé à sortir les poisons qu’il a précédemment amassés. J’ai été si fortement persuadée de la justesse de mon analyse de la situation que je ne suis pas retournée chez mon médecin avant un an. Il a constaté une « rémission spontanée ».
    J’étais convaincue d’avoir compris le point de départ de mes cancers et j’étais convaincue aussi que si cancer je devais encore avoir, je n’en mourrais que si je ne pouvais surmonter ma peine, mon chagrin ou la catastrophe qui m’arrivait.
    À mon grand regret, amies ou connaissances, à qui j’en ai parlé, ont toutes été sceptiques. Mon récit n’a jamais empêché personne de se faire opérer. Malgré ses nombreuses trahisons, notre foi est grande en notre médecine traditionnelle.
    Des années plus tard, quand les mammographies sont devenues gratuites, un médecin m’a demandé lors d’un contrôle si j’avais eu un tumeur précédemment. « Pas que je sache, pourquoi ? » – j’ai demandé. « Alors, c’était une rémission spontanée » a-t-il répondu ». Il y avait des calcifications dans mon sein gauche.
    Quand en 2005 une amie m’a prêté le livre « La médecine sans dessus-dessous », j’ai rencontré la théorie du cancer du Dr Hamer et je l’ai dévoré. Enfin, je ne me sentais plus seule avec ma perception de cette maladie. J’y ai lu, entre autres, que selon Hamer l’atteinte du sein gauche chez une droitière (que je suis) était lié à un choc, un tourment grave autour de son enfant. C’était le cas, des années avant la mammographie. C’est là que j’ai compris le pourquoi de la tumeur à mon sein gauche. Par chance à cette époque il n’y avait pas encore de mammographies, sinon aujourd’hui j’aurais un sein en moins.
    Il faut aussi dire que, dans les deux cas, j’ai surmonté les chocs qui ont causé ces cancers. Sans quoi je ne sais pas où je serais aujourd’hui. J’ai 73 ans cette année.
    Je voulais encore dire un mot de la « crise épileptoïde en phase de guérison » de Hamer. Chez moi, dans le cas du cancer du col de l’utérus, ça s’est manifesté sous forme de légers tremblement à l’intérieur de mon ventre, pendant toute une journée. Ce n’était pas douloureux et ça ne m’a pas empêchée de travailler. J’y ai trouvé une explication autre que la réalité que je ne connaissais pas encore. Pour le cancer du sein je n’ai rien remarqué, ni même le cancer, d’ailleurs.
    Puisse mon témoignage redonner espoir à ceux qui le cherchent.

     
  3. Paul GARABOUX

    1 septembre 2015 à 20 h 05 min

    Bonjour.
    voici un discours clair et précis sur les recherches d’un homme qui mérite d’être connu( et surtout par la suite reconnu ! ). Mais c’est pas gagné au regard du système rigide de la pensée « unique » .
    Pourriez-vous également me donner les coordonnées et autres adresses où il me serai possible de me procurer la fameuse table de massage s’ajustant automatiquement aux contours du corps? Dans l’attente de votre réponse, veuillez accepter mes cordiales salutations.

     
    • Manuel SPERLING

      3 septembre 2015 à 18 h 50 min

      Merci Paul, cependant, je ne suis pas en mesure de répondre à votre question. Avis aux lecteurs de ce commentaire !!!

       
  4. Rico

    29 mai 2015 à 18 h 18 min

    La médecine traditionnelle ne règle pas tout et son taux de réussite n'est pas de 100%, pas plus que les résultats du doc Hammer… La médecine traditionnelle a un monopole et c'est bien connu… vive le cash! Pourtant avec des tas de recherches qui prouve qu'elle n'est pas parfaite… ces vendeurs demandent au Doc Hammer d'être parfait? Bizarre… on donne des "speeds" à des gens en leur disant que c'est des tranquillisants et ils deviennent plus calmes, mais c'est ok car il y a des recherches qui prouvent que… Le corps humain est plus complexe et plus puissant que les gens ne peuvent le croire. Et pourquoi relevé un défi à 1M$?… le financement doit provenir de la médecine traditionnelle (pharmaceutique), sinon qui ne serait stimulé que par le fric? C'est pas parce que tu ne relève pas un défi que tu n'es pas capable de faire la chose… Il y a des médicament qui ont causé la mort de plusieurs personnes,  pourtant on avait fait des recherches et des tests… Bon courage à tous ceux qui sont malades… physiquement ou mentalement, restez positif (ouf, c'est prouvé ça?). Laissez donc les gens avoir des visions différentes… et si ça marche tant mieux!

     
  5. marie

    9 mai 2015 à 20 h 14 min

    Bonjour, Pourriez vous m'indiquer les coordonnées d'un bon  médecin hamérien car j'ai été voir la dame de Chambéry et elle n'a rien pu faire. Je suis sur Paris. Marie

     
    • bernard

      23 août 2015 à 22 h 54 min

      Il n’existe pas de médecins en France officiellement pratiquant la méthode de HAMER. Ils sont tous radiés par l’ordre des médecins. En Belgique non plus mais dans ce pays deux anciens médecins ont publié des livres.
      C’est en Italie que vous pouvez peut être trouver un thérapeute. il y a l’association ALBA qui effectue des formations (formazione 5LB). Attention aux thérapeutes du décodage biologique qui se réclament de HAMER mais qui ne possèdent pas la rigueur de ce dernier. Ils peuvent être dangereux… La théorie de HAMER est très intéressante mais attention elle est à mon avis risquée tant qu’il n’y aura pas des médecins bien formés, surtout efficace en préventif . Même avec un bon professionnel Hameriste, il n’est pas simple de se soigner et de guérir… Surtout si le choc psychique est ancien.

       
  6. Hanon Dit Jauquet Gabrielle

    28 septembre 2014 à 10 h 44 min

    En 1985 à l’âge de 29 ans j’eu la hodking stade IIIB 6 tumeurs plus que un mois a vivre. J’ai reçu des chimio a plus de 100% ainsi que des rayons de cobalt. J’ai manqué de mourrir à plusieure reprises à cauise des traitements abrasifs!! embolie pulmonaire, menigite toxique et j’en passe j’ai eut foie erradié, et ainsi que la thyroïde aussi .Je me suis tourné vers des thérapies parrallèe pour m’en sortir .en 2001 j’ai eut cancers du rectum rebelotte ils m’ont brulée le vagin avec les rayon j’ai depuis 12 ans une poche et beaucoup de séquelles de tout ces traitements et ma lymphe qui se retracte ils sont dépassés les docteur et professeur ne savent pas quoi faire .Du coup je recommence des thérapies alternative et je vais d’ailleurs aller trouver un docteur qui pratique la méthode Hamer qui pour moi est complémentaire.depuis ma leucémie en 85 je suis radiesthésiste medicale et je soigne avec mes mains j’ai pu observé que DR Hamer a raison car je traville presque comme lui et j’ai analyser tous mes patients et cela est une vérité .Mais la médecine de traditionnelle cela les dérange !! et aussi dans un but financier!!rendre les gens dépendants. Gabrielle Hanon Dit Jauquet

     
    • Anedda

      15 octobre 2014 à 12 h 21 min

      Bonjour, je cherche un docteur hamerien en France, j'en connais pas (idéalement Paris…), pourriez-vous m'aider? Merci!

       
      • Manuel SPERLING

        16 octobre 2014 à 10 h 58 min

        Mon travail est informatif et journanlistique J’essaie de défricher et de proposer des « portails d’ouverture », mais mon rôle n’est pas de mettre en avant telle ou telle personne. je vous prie de bien vouloir m’en excuser car je n’ai aucune adresse à vous communiquer.

         
        • Anedda

          17 octobre 2014 à 14 h 46 min

          Je comprends tout à fait, effectivement je faisais référence à la personne qui avait écrit le commentaire en dessus et qui disais avoir consulté quelqu'un….

           
    • Riedinger

      10 novembre 2016 à 14 h 31 min

      Bonjour, je souhaiterais trouver un medecin praticien de la methode Hamer en suisse. En connaissez-vous un ? merci pour votre aide. Marie Lucie

       
      • Manuel SPERLING

        28 novembre 2016 à 13 h 35 min

        Bonjour, je laisse les visiteurs vous répondrent éventuellement… Cordialement

         
  7. agosta

    5 septembre 2014 à 10 h 04 min

    Suite au decés de mon pére en 2010, un an aprés a suivi un cancer du sein,  chimio,  abblation du sein,  ganglion en moins 3; mais j'ai, un moral, d'acier; ce foutu crabe c'est moi qui vais le combattre. Mireille

     
  8. Loiseleur Francis

    18 mai 2014 à 19 h 58 min

    Le Docteur Hamer a démontré que la majorité des cancers (et d'autres maladies) ont pour cause un choc psychique.. N'est-ce pas la preuve qu'il serait logique pour guérir les maladies de commencer par agir sur la cause.

    Ne serait-il pas logique de penser que la meilleure façon de prévenir la grande majorité des maladies ce serait de mettre tout en oeuvre pour acquerrir soi-même la SERENITE, LA PAIX INTERIEURE, LA JOIE. C'est possible, le chemin pour trouver ce "remède" est d'ordre spirituel:

    La misère du monde actuel n'est-il pas la preuve que l'homme suit un chemin qui le mêne à la ruine. Ne faudrait-il pas commencer par connaître ce qui est faux et le remplacer par ce qui est juste?

     
  9. Lequang

    5 mai 2014 à 22 h 06 min

    les découvertes du Dr Hamer doivent être mises à la disposition de tous, c'est une question de vie ou de mort. Ceux qui veulent étouffer leur diffusion condamnent les gens à mort.

     
  10. Loiseleur Francis

    30 avril 2014 à 18 h 11 min

    Si on connaissait la véritable cause profonde de la maladie, ce serait beaucoup plus facile d'extirper le mal… Mais il ne faut surtout pas affoler les gens, c'est le mot d'ordre dans tous les domaines. La Vérité est rarement bonne à dire. Ceux qui apportent la Vérité risquent leur vie sur une croix, sur un bûcher ou autre moyen d'être "empêché de nuire". Hamer en a fait l'expérience, et combien d'autres ? Bon courage !

     
    • Loiseleur Francis

      3 mai 2014 à 18 h 25 min

      Juste un petit mot en plus: Le Docteur Hamer a démontré que l'origine de la grande majorité des cancers était un grand choc psychologique. En médecine classique on annonce au "patient" (il a besoin de l'être) :"vous avez un cancer, il faut vous opérer".. N-est-ce pas un autre choc ? Aprés l'opération on vous annonce: "pour éviter une rechute, on va vous faire de la chimio" Encore un nouveau choc ! Au bout d'un certain temps, le "patient" ne supporte plus la chimio, il s'était pourtant accroché à cet espoir de guérison, alors Le dernier choc il se sent condamné… S"il ne meurt pas de tous ces chocs, il est vraiment solide !

       
  11. Loiseleur Francis

    29 avril 2014 à 19 h 06 min

    La médecine officielle n'est-elle pas comme un homme qui court aprés son ombre.? Le nombre de malades et de maladies sont-il en diminution ou en augmentation ?. Certes la médecine fait d'énormes progrès, mais que font la maladie et les malades ? Au cours des millénaires écoulés il y a eu de nombreuses épidémies… il y a toujours eu des survivants, s'il existait une seule maladie vraiment mortelle, il y a longtemps qu'il n'y aurait plus un seul homme sur cette terre..; Plutôt que de combattre un microbe ou un virus, ne serait-il pas plus intelligent de chercher à accroître l'immunité naturelle ? Mais cela demande un effort personnel sur la façon de manger, de penser, de se comporter que personne ne peut faire à notre place… Que deviendraient les médecins et les laboratoires. Le but actuel de la médecine n'est-il pas de "prendre en charge" les "patients" qui sont ainsi déchargés de tout effort personnel. A noter au passage que c'est le même principe qui est appliqué dans les religions… passons… A mon avis, le plus grand facteur de Santé est la joie associée à la beauté.. On pourrait en parler pendant longtemps, mais les hommes préfèrent la paresse à une saine et joyeuse activité.

     
  12. moimeme

    7 mars 2014 à 10 h 00 min

     
  13. DEPLAIX DORIS

    3 décembre 2013 à 14 h 07 min

    Bonjour, Je souhaiterai savoir ou trouver les livres du Docteur HAMER, Bien cordialement. Doris

     
    • Manuel SPERLING

      3 décembre 2013 à 23 h 11 min

      Bonjour, avez-vous regardé sur Google car je n’en n’ai pas la moindre idée. Manuel

       
    • olivier

      7 octobre 2014 à 0 h 50 min

      oui François, Hamer appelle cela le « choc de diagnostic », et c’est donc souvent un 2ème conflit à regler pour le retour à la santé.
      J’ai acheté les miens ici ( à l’époque pas de paypal etc.. juste par VBancaire) il existait juste 2 ouvrages et 1 carte en français. (lien enlevé le 29/10/2014 par l’administrateur du site Bouger la Vie pour cause de lien obsolète). Ce n’est pas le nom d’origine. il a dû changer car certains s’appropriaient ses travaux avec, selon lui, erreurs et transformations. aussi d’autres méthodes avaient « nouvelle » et « médecine » dans leur termes. Ainsi il a un nom bien à lui et spécifique. De toute façon il aime ses origines en quoi aurait -il à s’en défaire ? il a par ailleurs écrit une constitution pour son pays et elle est magnifique : l’usure est y interdit !!!! c’est bien là le rejet par pour le pauvre mot « germanique ». peace, Olivier.

       
  14. TEAI Yolande

    28 novembre 2013 à 0 h 05 min

    Bonjour, je suis intéressée par les travaux du Dr Hamer. Je fais partie depuis Juin  201 des cancéreux ( cancer au sein gauche). J'ai refusé la chimiothérapie et la radiothérapie. J'ai choisis de m'alimenter sainement avec des légumes frais et bio (si possible) et des fruits frais. Je souhaiterais disposer du contact mail de Dr HAMER s'il vous plait : MERCI MERCI MERCI Je vis depuis ma naissance à TAHITI, Polynésie Française. MERCI pour l'intérêt que vous porterez à ce message. Yolande de TAHITI

     
    • Manuel SPERLING

      28 novembre 2013 à 18 h 36 min

      Bonjour Yolande, je n’ai malheureusement aucune coordonnées à vous communiquer. Je respecte votre choix, mais permettez-moi de vous livrer ma conviction profonde, à savoir que la médecine ne doit jamais être rejettée, même si l’on connait ses excès parfois déroutants et fallacieux. Je défends le même point de vue dans toutes mes colonnes: médecine traditionnelle associée à accompagnement « alternatif » sous toutes ses formes. A ma connaissance, la vérité se situe dans le juste milieu. Je vous souhaite le meilleur. Manuel

       
    • chris

      12 juin 2014 à 13 h 34 min

      Bonjour yolande, comment te porte tu? j'ai fait quelque recherche sur le cancer aussi et le remède serrais tout simplement le jeûne. Il y a des vidéos sur youtube qui explique cela. En voici 2 : https://www.youtube.com/watch?v=UvSB4kexLf8

      https://www.youtube.com/watch?v=dvVv6GEcOdQ

       
    • Terii

      4 février 2015 à 20 h 28 min

      Laorana Yolande,Je viens d’être diagnostiqué d’un cancer de la prostate. Je voudrais tant trouver une méthode de traitement efficace et moins traumatisante que le prostatectomie qui m’est proposée. Je souhaiterais entrer en contact avec toi. Terii.

       
    • BLOT MARTINE

      30 août 2015 à 17 h 26 min

      Cher Manuel, Je visionne tout le travail d'informations sur le docteur Hamer et sa théorie et je voulais vous en remercier. AMITIÉS

       
  15. Varven Fel

    28 septembre 2013 à 15 h 31 min

    Médecine Nouvelle Germanique ,c'est quand même assez mal-sonnant… ne pensez-vous pas que c'est le point de départ du rejet des thèses du Docteur Hamer ? ceci n'enlève sans doute rien à la pertinence de ses travaux…mais voilà, le Docteur Hamer est le fruit d'une éducation à une époque donnée, et il aurait été mieux inspiré de s'en défaire.

     
  16. cédric

    7 septembre 2013 à 23 h 40 min

    merci pour tout ses travaux! une pensée pour pr beljansky,loic le ribaut,pr antoine bechamp dr alain scohy dr louis de brouwer etc

     
  17. Arlaud Marie-France

    4 septembre 2013 à 10 h 33 min

    Bravo de persister dans cette voie, Dr Hamer, qui rend les hommes qui le souhaitent indépendants des lobbies médicaux et pharmaceutiques, les hommes libres.

    Il doit être difficile de ne pas souffrir  des insultes des ignorants, mais au-delà de la souffrance, il y a la liberté.

     
  18. pascale

    29 août 2012 à 16 h 43 min

    mon dieu quel tissu de conneries… j'ai été atteinte d'un mélanome, et bien contente d'avoir pu m'en sortir grâce à la médecine classique quand tant d'autres "adeptes" du "docteur" Hamer sont décédés par faute de soins !

     
    • Manuel SPERLING

      30 août 2012 à 15 h 24 min

      Bonjour Pascale, je publie votre commentaire car à part des insultes gratuites, je ne censure jamais rien. Ma démarche est une ouverture vers d’autres possibilités. Cependant, loin de moi l’idée de critiquer la médecine qui apporte des résultats fabuleux pour sauver des vies. Je prône la juste mesure et le juste équilibre en toutes choses. Je pense qu’il faut raison garder et le fait de s’intéresser aux travaux du docteur Hamer ne veut pas forcément dire qu’on met toute son énergie et ses espoirs dans cette méthode. C’est simplement un regard intéressant dont chacun tirera pour lui-même des enseignements. Ainsi, j’ouvre une porte vers la réflexion, mais je ne fais pas de proselytisme et k’oeuvre pour que chacun utilise son propre pouvoir et fasse bien la part des choses avec discernement.. Bien à vous. Manuel

       
    • Bouchain

      30 août 2012 à 22 h 59 min

      Bonjour Pascale, Vous avez parfaitement le droit de contester la médecine du Dr Hamer, pourtant, 6000 des 6500 patients qui ont été traités par le Dr Hamer lui-même sont toujours en vie, après 5ans, soit un pourcentage de plus de 92%. Ce taux n'est pas atteint par notre "médecine" puisque l'association chimiothérapie, radiothérapie présente une mortalité de près de 70%. Je suis très content que vous faites partie des 30% de rémission. Je dit rémission car selon les dernières avancées des connaissances venant des scientifiques, la chimiothérapie serait la principale cause d'une récidive au cancer. J'ajoute qu'en 2008, 157 812 décès ont eu lieu suite au cancer (source INSEE), si la technique du Dr Hamer eut été utilisée, 92% de ces malades eut été sauvés. Bien cordialement. Jean Bouchain
      Ci-joint l'étude sur la récidive du cancer
      La chimiothérapie anti-cancer peut endommager des cellules saines et les pousser à produire une protéine qui alimente la tumeur et entraîne une résistance au traitement, selon une étude qui vient d'être publiée.
      Il s'agit d'un nouveau mécanisme découvert "de manière complètement inattendue" par des chercheurs américains, travaillant sur la résistance à la chimiothérapie observée dans des cancers métastasés du sein, de la prostate, du poumon et du colon.
      Et le résultat est surprenant. Les chercheurs ont ainsi mis en évidence le rôle important des fibroblastes, des cellules non cancéreuses, dans la cicatrisation des plaies et la production de collagène. Mais situées à proximité d'un cancer et exposées à la chimiothérapie, ces cellules subissent des altérations de leur ADN et produisent une protéine dénommée WNT16B qui permet aux cellules cancéreuses de se développer et envahir les tissus environnants en résistant aux traitements. La production de WTN a augmenté jusqu'à 30 fois, un résultat "tout à fait inattendu" selon Peter Nelson, l'un des coauteurs de l'étude publiée dans la revue Nature Medicine. "Nos découvertes montrent que le microenvironnement de la tumeur a un impact sur la réussite ou l'échec des traitements", précise-t-il, soulignant que la même cellule cancéreuse soumise à des environnements différents peut réagir "de manière très différente" à la chimiothérapie.
      De nouveaux traitements en vue
      Le traitement par chimiothérapie repose sur la prise de médicaments qui s'attaquent aux cellules cancéreuses, en les détruisant ou en stoppant leur croissance. Mais après une bonne réponse initiale, le traitement peut devenir moins efficace au fil des cures, en raison de phénomènes de résistance. Les chercheurs américains ont testé les effets de la chimiothérapie sur des hommes atteints de cancer de la prostate, avant de confirmer leurs résultats sur des patientes atteintes de tumeurs du sein et des ovaires. Quoiqu'il en soit, ces recherches ouvrent la voie à de nouveaux traitements pour des malades atteints de cancers à un stade avancé. "Un anticorps à la protéine WNT16B, donné dans le cadre de la chimiothérapie, pourrait améliorer la réaction en tuant davantage de cellules cancéreuses", a indiqué le chercheur à l'origine de la découverte. "Cela permettrait également d'utiliser des doses thérapeutiques plus petites et moins toxiques" a-t-il ajouté.

       
      • Manuel SPERLING

        31 août 2012 à 12 h 26 min

        Jean, voilà une vision intéressante. Encore une fois, si la vérité se situait au carrefour des 2 possibilités ? Si médecine classique et médecine non conventionnelle pouvaient se donner la main…

         
        • Evelyne

          8 mars 2015 à 21 h 09 min

          Meri pour ce merveilleux documentaire. J'espère que le Dr Hamer vit en paix là où il se trouve, après tant d'épreuves…. je le souhaite du fond du coeur.

          J'ai une question à Manuel et Bouchain. Sa méthode est donc purement psychologique dans le désamorçage des conflits si j'ai bien compris. Cependant, n'y aurait-il pas moyen d'agir sur le foyer cérébal concerné pour stimuler la guérison et laisser bien sûr les agents infectieux faire leur travail d'éboueurs ? Si j'ai bien compris (encore une fois), le foyer détecté au scanner serait visible avant l'apparition réel du cancer ? merci d'avance pour vos réponses

           
          • Manuel SPERLING

            24 mars 2015 à 18 h 40 min

            Bonjour Evelyne, n’utilisant pas la méthode de Hamer, je porte simplement des infos à votre connaissance, je ne me hasarderai pas à répondre de mon cöté. Simplement vous dire que lors d’autopsies, on découvre que des personnes mortes de mort naturelle étaient porteuses de cellules cancéreuses (qui n’ont pas provoqué leur mort). Nous développons tout au long de notre existence des cancers que notre système immunitaire réussit à endiguer dans de nombreux cas,… sauf si les mécanismes de réparation du corps sont trop endommagés ou si d’autres facteurs de risque individuels sont impliqués (attention, cette information ne représente en aucun cas quelque forme de diagnostic médical que ce soit). Manuel

             
  19. Marie

    6 août 2012 à 21 h 40 min

    Bravo a vous Docteur Hamer de tout coeur . Il n y a pas assez d hommes de valeur et courageux comme vous . J ai perdu ma soeur en mars 2011 . Elle était atteinte d un cancer au poumon , au rein et au cervelet et maintenant c est ma mère qui se bat contre un cancer . Je pleure de voir tous ces malades dans le monde mourir du cancer alors que tellement de personnes pourraient être guéries grâce à vous et vos découvertes. J espère qu un jour aux yeux de tous et en pleine lumière , vous serez réhabilités et que vos travaux soient reconnus et vos méthodes appliquées .

    Malheureusement tant que l argent gourvernera le monde … Comment ces lobbies et ces personnes au pouvoir peuvent s enrichir sur la maladie des populations ? N ont ils pas de conscience Merci encore Docteur Hamer et je vous souhaite de tout coeur de vivre des jours meilleurs .

    Marie – Moselle

     
  20. francis

    17 avril 2012 à 8 h 55 min

    Vraiment rès intéressant, mais malheureusement aussi très génante l'iditentification de Dieu avec un catholicisme totalement  dévoyé de l'évangile. Notez que déjà Jésus, lorsqu'il guérissait, conseillait aux personnes d'aller et de ne plus pécher, en d'autre termes de ne plus tomber et rester dans une voie erronnée. Il les rétablissait en contrôle de leur santé mentale et physique, à sa cruxifiction, je ne doute pas qu'il y eût les représantants du corps médical de l'époque, frustré dans leur business. C'est dit. Et merci encore pour cette ouverture vers des horizons éclairés. Francis  

     
    • Manuel SPERLING

      17 avril 2012 à 11 h 48 min

      Merci Francis de votre regard et de la pertinence de votre commentaire. IL est vrai que l’on confond souvent, conscience et spiritualité avec religion. Chaleureusement. Manuel

       
  21. Bouchain

    1 avril 2012 à 20 h 27 min

    Bonjour, L'histoire du Dr Hamer est symptomatique de l'état de nos sociétés. Le cancer est un formidable enjeu financier, les patients sont devenus des clients et il faut les forcer à payer pour le traitement même si celui-ci l'envoie au cimetière. Toute la médecine est corrompue par les laboratoires pharmaceutiques et quelque soit la maladie, votre traitement enrichira les laboratoires. Les médicaments proposés ont tous des effets secondaires avérés, mais ceux-ci sont écrit en petit ou passé ou silence (Médiator, les statines en général, etc…). Pour le cancer, je vous signale qu'un monsieur, Antoine Prioré a créé en 1954 à Bordeaux une machine qui détruisait tous les cancers, de nombreuses personnes ont eut accès à cette machine et les guérisons étaient spectaculaires. La faculté de médecine a envoyé des échantillons de souris infectée par différents cancer et la guérison était au rendez-vous, elle a donc tentée de récupérer cette machine sous le couvert de l'expérimentation scientifique, ce que n'a pas accepté l'inventeur. En 1981, Monsieur Fabius, premier ministre a demandé un rapport sur cette machine, plusieurs mois après, un rapport rendu par la faculté de médecine contenant quelques pages dont les principales données étaient absentes. Ecoeurer, monsieur Priore est décédé en 1984, la machine a été récupérée, mais personne n'est capable (officiellement) de la faire fonctionner. Vous pouvez voir les différents sites sur ce sujet, dans votre moteur de recherche inscrivez Antoine Priore, vous serez édifié. Monsieur Hamer a signalé dans un courrier que la mortalité en Israël était de 3,8%. Etonnant cette mortalité si faible. Je pense que la machine d'Antoine Priore qui n'est pas possible de faire fonctionner en France doit fonctionner dans ce pays démontrant que la collusion est mondiale pour ne pas apporter de traitement sur le cancer. Dernièrement une chercheuse australienne a mis au point  un test de détection de toutes les formes de cancer à partir de l'étude d'un cheveu, d'après vous quels sont les résultats ? …Exact, ses travaux sont contestés… La manne financière du à cette maladie est énorme, une partie de cet argent disparaît dans des opération occultes, bien évidemment, voilà pourquoi en aucune façon il ne faut donner de l'argent aux quêtes publiques car si les rentrées disparaîssent, alors il n'y a plus d'intérêt à maintenir cette situation en état, on trouvera (par hasard) un nouveau traitement mieux que le poison qu'on nomme chimiothérapie. La souffrance de dizaines de milliers de personnes sont due à la falculté de médecine, le serment d'Hyppocrate prononcé par tous les docteurs et devenu le serment d'hyppocrite

     
    • Manuel SPERLING

      1 avril 2012 à 21 h 27 min

      Jean, Je connaissais l’histoire de la Machine de Priore, ayant eu l’occasion de voir un documentaire sur toutes ces inventions « oubliées » intentionnellement. Et s’il n’y avait que celle-là. Je suis tout à fait d’accord avec vos propos, seulement n’oubliez pas que Bouger La Vie est avant tout un site constructif qui propose des solutions originales et ma ligne éditoriale est constructive et positive malgré les armées de « Fâcheux » comme aimait à le dire Molière. Bien à vous. Manuel

       
    • Jacynthe C.

      25 juin 2013 à 8 h 01 min

      Bravo pour ton intervention. Je trouves très vrai ta phrase qui dit : ''…le serment d'Hyppocrate prononcé par tous les docteurs et devenu le serment d'hyppocrite''

       
    • Annie

      3 octobre 2013 à 14 h 29 min

      Je suis complètement d'acord avec vous, mais je crois qu'il y va de la responsabilité des gens, ils n'ont pas l'esprit assez critiques et assez ouverts,  il suffit de fouiller un peu et nous avons pleins d'informations, il y a des choses qui coulent de source.

      N'oublions pas également le  Dr Gernez.

       
  22. Manet

    30 mars 2012 à 17 h 48 min

    Bonjour,
    Peut-on consulter le docteur Hamer? je suppose que nombreux sont ceux qui posent cette question…
    Cordiales salutations accompagnées de remerciements.
    Julie

     
    • Manuel SPERLING

      30 mars 2012 à 21 h 32 min

      Bonsoir Julie, J’ignore totalement même si le docteur Hamer est encore de ce monde et encore moins ses coordonnées… Peut-être un visiteur plus informé pourrait-il répondre ?

       
  23. HALBEISEN BERNARD

    11 février 2012 à 21 h 53 min

    Bonjour
    J'ai un ami qui vient de d'apprendre il y a 15 jours qu'il a le cancer. À qui dois-je m'adresser? Y a-t-il des médecins utilisant les travaux du DR Hamer? Mon ami n'a pas encore entamé de chimio, mais cela ne saurait tarder. Merci pour votre réponse.
    Cordialement
    Bernard Halbeisen

     
    • Manuel SPERLING

      13 février 2012 à 13 h 46 min

      Bernard, bonjour, La politique de Bouger La Vie n’est pas de donner des conseils d’ordre médical ou de diagnostic. Je présente différentes ouvertures et propose à chaque personne de creuser elle-même les pistes présentées. je ne peux donc pas vous rediriger vers qui que ce soit de précis car ce n’est pas mon rôle. Cependant, il me paraît opportun de ne pas négliger les solutions proposées par la médecine en les associant en parallèle à des méthodes dites alternatives. je regrette de ne pouvoir aller plus loin dans ma réponse et vous remercie de votre visite. Manuel

       
      • valentin

        20 juin 2012 à 23 h 43 min

        bonjour, oui ma  mère qui a un cancer est allé voir une dame sur Chambery (haute savoie) qui utilise la technique du docteur Hamer, donc si interessé,  m'envoyer un message a l'adresse suivant valentin1217@hotmail.fr.

         
        • Bouchain

          21 juin 2012 à 11 h 37 min

          Je vais vous envoyer un document dans lequel vous trouverez peut être des réponses.
          La recherche approfondie que j'ai effectué concernant le cancer vient du fait que ma famille à payer un lourd tribu à cette maladie. Au fur et mesure des recherches, je me suis rendu compte de l'impact financier des laboratoires.
          Jean

           
        • SARKIS

          30 août 2013 à 14 h 26 min

          Une amie est atteinte d'un cancer et on vient de déceler une tumeur cérébrale. J'ai lu vos commentaires et découvert qu'une dame pratique sur Chambery la technique du Dr HAMER. J'ai déjà perdu un ami cher, charcuté et condamné à sa sortie; Le Dr HAMER l'a vu après et n'a rien pu faire. Je souhaite éviter la récidive. Je vous serai reconnaissant de me communiquer les coordonnés de cette dame par mail. Cordialement. Marc

           
          • Manuel SPERLING

            31 août 2013 à 17 h 01 min

            Bonjour Marc. Je n’ai malheureusement aucune coordonnées à vous transmettre. j’en suis désolé. Manuel

             
    • PrendsLaMain

      3 juillet 2016 à 5 h 28 min

      Il n’existe aucun médecin (vivant) pratiquant la Médecine Nouvelle Germanique (MNG) du Dr Hamer, l’ordre des médecins ne le permettant tout simplement pas. Ceux qui utilisent cette méthode n’exercent plus car radiés de l’ordre (avec interdiction d’exercer), obligés de démissionner sous la pression des menaces de mort ou tout simplement disparu du paysage (exemple de Jean-Yves Godard, disparu avec toute sa famille sur son bateau). Quant à ceux qui n’ont pas encore été broyés par le système, ils exercent dans l’ombre. Le médecin qui m’a formé à cette technique, lui-même directement formé par le Dr Hamer, a dû mettre un terme à sa carrière, fuir ses pairs et renier toutes ces années de cursus universitaire et décennies d’expériences pour retrouver la paix (entendez le droit d’exister). Thérapeute-conférencier en Décodage Biologique (selon l’approche MNG basée sur les travaux du Dr Hamer), je m’efforce d’expliquer le fonctionnement de cette méthode (via de régulières conférences) et me réjouis de démontrer son efficacité (par les résultats obtenus lors de consultations quotidiennes). Plusieurs années de pratique, couronnées par de spectaculaires résultats (disparition de la maladie, même sur des pathologies réputées incurables) démontrent l’efficacité de la méthode sur les cancers (pancréas, foie, cerveau, généralisé), fibromyalgie, diabète, SIDA, SED, SEP, Parkinson, etc… (pour ne parler que des soit disant « incurables »). Puisqu’il est interdit de parler de guérison, alors n’employons pas le mot. Disons juste que ceux qui étaient condamnés à quelques mois de survie sont pourtant encore bien là pour en parler, leur maladie n’étant plus qu’un mauvais souvenir; et ils sont bien content d’avoir eu l’audace de contredire le diagnostic. Il faut croire que certains, et ils ont bien raison, préfèrent vivre dans l’illégalité que de mourir légalement. En d’autres termes, il est politiquement incorrect d’utiliser son libre choix thérapeutique, mais c’est un quand même un droit! A chacun de faire le choix qui lui convient… Comme le dit Nelson Mandela: « ça paraît toujours impossible, jusqu’à ce que ce soit fait! ». Et bien maintenant, c’est fait! Si vous souhaitez assister à une de mes prochaines conférences, consultez simplement l’agenda sur le site « http://PrendsLaMain.free.fr" (onglet « Conférences »). Ensuite, libre à vous d’expérimenter et de vous forger votre propre opinion…

       
 

Canonical URL by SEO No Duplicate WordPress Plugin