RSS
 

Jouer pour changer le monde

Logo Bouger la Vie conscience en harmonieJOUER POUR
CHANGER LE MONDE

Le jeu, facteur de transformation   

 

REPORTAGE FRANCE INFO SUR LE SUCCES DES JEUX DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL (4'41)

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.


LE JEU DE LA TRANSFORMATION avec Helen Von Burg (voir ci-dessous)


À l'occasion du 3è FESTIVAL DES JEUX & OUTILS LUDIQUES POUR LE DEVELOPPEMENT PERSONNEL ET LA CONNAISSANCE DE SOI organisé par les « Editions du Souffle d'Or », un débat animé par Yves Michel (Le Souffle D’Or) sur le thème "Jouer pour changer le monde" a réuni différents intervenants.

  • Christine Gatineau : Editions Le Souffle D’Or pour les cartes Oh et les cartes dites « associatives » (ces cartes associent librement les images et mots afin de faire circuler des énergies)
  • Delphine Lhuillier : Créatrice du « Tribal Tarot »
  • Jacques Lucas : Créateur des « Cartes de l’Homme Nouveau »
  • Sabine  Dewulf : Le « Jeu des Miroirs »
  • Frédérique Epelly : Créatrice du jeu « Le Câmino »
  • Hélène Von Burg : « Le Jeu de la Transformation® » crée par la communauté de Findhorn

Yves Michel, Directeur et créateur des « Editions du Souffle d’Or » ouvre le débat en expliquant que le Souffle d’Or qui éditait principalement des livres, a petit à petit intégré les Jeux dans les produits diffusés car selon lui, "le jeu accompagne les livres afin de faire passer les acquis mentaux des livres au niveau des émotions"

Delphine Lhuillier déclare : "Dans la vie le sérieux est nécessaire. Souvent les problèmes que nous rencontrons vont stagner au niveau du mental. Le jeu va stimuler la corporalité. Rentrer dans le jeu, c’est rentrer dans le plaisir avec moi-même et avec l'autre". Auteur du Tarot Tribal, elle explique que "La transe tout autant que le jeu soignent par l'élargissement de la conscience et de l'espace vibratoire". Elle cite Shakespeare « Le monde est une scène de théâtre, et la vie est un jeu».

Pour Sabine Dewulf, "le hasard, c’est se jeter dans l'inconnu, vers ce que la vie peut nous offrir. Cela permet de faire confiance à la vie. Les gestes du jeu peuvent être reproduits dans la vie. Il y a, dit-elle une idée de « trajet » à travers le jeu, Un exemple significatif  est le jeu de l’oie: Il nous faut nous abandonner à la trajectoire que nous portons en nous-mêmes. Le jeu a aussi la faculté de réveiller les images qui sont en nous"
Le jeu est donc un facteur de transformation dans la mesure où il aide chacun  à moins chercher à se protéger, apportant parallèlement cette notion de « trajectoire » qui est totalement inconnue au départ.

Jacques Lucas,  d’ajouter: "Qui dit jeu dit gagner (surtout quand on est un homme): Gagner de la richesse intérieure, observer les choses de soi que l'on peut transformer en comprenant qu'il y a toujours plus fort que soi. Plaisir et relations vont ensemble : le plaisir s'éprouve à l'intérieur de soi et dans la relation. Le jeu  apporte une quête de sens par rapport à la reliance avec le Grand Tout dont le jeu est un excellent vecteur".

Frédérique Epelly pense que "le jeu permet d'harmoniser ses relations familiales : Frédérique raconte que pour mieux faire  connaissance avec sa petite-fille, en tant que grand-mère, elle s’est amusée à tirer une carte au hasard avec la petite. Chacune a pu ainsi exprimer qui elle était,le plus naturellement et librement possible: Le jeu a donc selon elle un rôle de médiateur"
Le jeu pour transformer le monde oui, dans la mesure où le jeu représente un outil simple pour faire connaître le développement personnel pour les personnes qui le découvrent.

Hélène Von Burg nous dit…"Le jeu, c'est l'enfant en moi : En jouant, l'enfant en nous se révèle avec ses qualités de plaisir, de pétillance, d'enthousiasme et cela permet de casser l'ordre des choses parfois trop raisonnable. La vie est un jeu : Qu'est-ce que je suis venu jouer ici, sur terre ? Qu'est-ce que nous vivons ici par rapport à l'immensité du macrocosme ?"

Hélène pense que le jeu peut modifier le « jeu social » entre les humains. Hélène raconte qu'elle a travaillé plusieurs années à l'ONU, Attachée à la défense des droits de l'homme. Elle explique que ce qu'elle a pu y voir est  également un « jeu humain », bien loin des préoccupations de terrain, malgré la gravité de situation à travers le monde. Elle a pris conscience à ce moment, que ce n’est pas là qu’elle pourrait changer le cours des évènements malgré son envie et sa volonté… Elle a découvert alors dans sa quête le Jeu de la Transformation® comprenant qu'elle ne peut pas changer les autres, mais seulement elle-même et son monde intérieur. C'est le seul endroit où l'on peut avoir une prise sur le monde. Elle reprend les mots de Krishnamurti qui disait : « l'individu, c'est le monde. ». Il n’y a donc pas d’autre alternative que de me changer, moi.

Christine Gatineau raconte qu'elle a lu  beaucoup de bons livres et que cela n'a pas généré un grand changement chez elle, ce qui n’est pas la même chose pour les jeux. Son intérêt a été aiguisé à un moment où elle s’est découvert un intérêt pour les jeux qui « sommeillaient » au Souffle d’or  Cela lui a ouvert une dimension de communication entre l'adulte et l'enfant en elle. Elle s'est souvenue alors,  qu'étant enfant elle aimait jouer, ce qu'elle avait oublié depuis longtemps. Elle s'est ainsi passionnée très vite pour les cartes associatives comme le « jeu ôh », découvrant qu'elle arrive à entrer en communication de manière différente avec les autres au travers des liens tissés par le jeu.
Pour Christine, un festival de jeu signifie jouer ensemble, autrement dit changer le monde en s'autorisant des espaces pour cela. Pour elle, la musique, la lecture, les jeux représentent un tout cohérent. À la fin du festival, on ressort en ayant vu les choses différemment, y compris la personne qu'on connaissait déjà pour aller vers un monde meilleur. Le jeu, c’est une manière de s'inventer tous les jours.

Un spectateur (votre serviteur) demande si les intervenants voient un avenir au jeu dans le monde de l’entreprise où les rapports sociaux sont quelque peu distendus…

Reportage de FR3 sur "Le jeu du TAO" appliqué dans l'entreprise avant de continuer…

Hélène Von Burg répond à ma question: Le jeu commence à entrer dans l'entreprise. Il existe une version spéciale du "Jeu de la Transformation®" adapté aux entreprises, notamment aux Pays-Bas et en Allemagne. Il est évident que la quête de sens est essentielle dans l'entreprise afin de mettre en avant ses valeurs et ses pratiques. On peut envisager qu'à terme, les jeux  puissent faire leur entrée dans le mondes de l'entreprise dans la mesure où les coachs et les thérapeutes qui interviennent déjà dans ces milieux sont de plus en plus demandeurs de nouveaux outils.

Enfin, en conclusion, comme l’a dit un intervenant, dans le jeu, il y a un mode d'emploi avec des consignes et des règles… mais rien n'empêche le joueur d'aller au-delà du mode d'emploi s'il le souhaite.

« Jouer nourrit le goût de la vie en soi, ça renforce le système immunitaire ».

Sarah Serievic qui a animé un atelier de psychodrame extraordinaire pendant le festival a conclu son intervention en disant : « Faites  de votre vie un jeu et pas un enjeu ».

Ces deux journées ont été une révélation pour moi. Venu sans a priori, j'ai finalement vécu deux journées de transformation dans une ambiance chaleureuse et avec des participants qui m'ont stupéfait de par leur ouverture personnelle et leur gentillesse non feinte. Il est vrai que le public était composé de 95 % de femmes et on peut se poser la question de savoir si  l'homme acceptera sa part de féminité après avoir joué un moment avec les "Cartes de L'Homme Nouveau" de Jacques Lucas.

TOUS LES JEUX CITES DANS L'ARTICLE SONT DES MARQUES DEPOSEES

Mon fils Michaël âgé aujourd'hui de 26 ans est un enfant que nous avons beaucoup stimulé dès sa naissance. Le jeu a été l'un des facteurs omniprésent depuis sa naissance et « à jouer » qui signifie: « Pouvez-vous jouer avec moi, mes petits parents ? » a fait partie des premiers mots prononcés par Michaël.
Les jeux de société étaient l'une de ses joies et le sens et le goût du jeu sont intégrés à sa personnalité et il continue régulièrement à jouer à la belote avec ses grands-parents qui ne demandent pas mieux !Il passe même des castings pour participer à des jeux télévisés.
Je me souviens que pour l'amuser encore davantage et stimuler sa créativité, j'inventais de nouvelles règles toujours un peu folles aux jeux de société et j'ai le souvenir d'avoir un jour complètement remodelé les règles du célèbres 1000 bornes, pour la plus grande joie de mon fils. Le résultat est qu'aujourd'hui son âme d'enfant et son humour sont intacts. Ils font partie de  ses atouts et sa créativité personnelle en sort renforcée.

Je me souviens que lorsqu’il avait quelques mois, mon épouse qui préparait le repas du soir le mettait quelques minutes sur sa chaise haute devant l'émission « Questions pour un Champion » et je le voyais sourire à cause du bruit des clochettes et des jingles qui semblaient lui plaire beaucoup. J'ai à ce sujet un souvenir ému de ma grand-mère maternelle que j'aimais beaucoup, qui dînant avec nous un soir, voyant notre tout petit Michael sur sa chaise haute devant la célèbre émission dont elle-même était fan nous demanda avec ingénuité : «Michaël, est-ce qu'il arrive à répondre aux questions ?… »

POUR VOIR TOUS LES JEUX DE DEVELOPPEMENT PERSONNEL PROPOSES PAR "LE SOUFFLE D'OR", cliquez sur l'image ci-dessous

RETOUR HAUT DE PAGE

 

Réagissez

 

 
  1. Francoise

    19 janvier 2012 à 18 h 09 min

    Je suis très heureuse de découvrir la promotion des jeux dans le domaine du développement personnel ; étant moi même créatrice et animatrice de jeux, cela m'enchante!

     
    • Manuel SPERLING

      19 janvier 2012 à 22 h 03 min

      Merci Françoise, vous pouvez contacter les Editions du Souffle D’Or qui en édite un grand nombre pour vous aider dans la commercialisation. Manuel

       
 

Canonical URL by SEO No Duplicate WordPress Plugin